Rechercher
  • Camille

Comment créer vos parcours de rando!

Mis à jour : il y a 5 jours



Vous le savez peut-être, je crée des parcours de randos urbaines pour les partager depuis 2013. Au début j’avais l’impression de faire ça de manière instinctive, comme ça sans fil rouge, et puis je me suis rendue compte qu’il y avait tout de même des points communs entre les parcours et j’ai commencé à observer mon processus et j’ai mis du temps, beaucoup de temps à comprendre ce que je faisais. Si j’y vois plus clair c’est en grande partie grâce vous, vos questions e vos réactions aux parcours. Bref, j’ai découvert que j'ai bien une méthode (en tout cas un début de méthode) que je vais tenter de partager avec vous.


Les ingrédients


J’essaye, évidemment selon les possibilités de l’arrondissement, de varier le plus possible les éléments qui vont constituer le parcours: des espaces différents, parcs, rues, ruelles, places, squares, des constructions variées, maisons petites et grandes, immeubles anciens et modernes etc, bâtiments publics et aussi des points de vue et un travail sur les perspectives et pour finir les contrastes d’ambiances calme, ou plus fébrile, avec une grande préférence pour l’agitation des rues piétonnes, et j’évite au maximum les rues et grandes voies de circulation automobiles!!!


La dérive initiale


Souvent mon parcours est une re-création d’une expérience de marche un peu automatique, une dérive, où j’ai pris les rues qui me plaisaient, sans me soucier de là où j’allais… juste un grand besoin de marcher un peu dans tous les sens et tant pis si je marche en rond. Je vous avoue tout, j’ai la tête farcie de pensées (oh rien de bien profond ou sérieux) en permanence et la marche, la mise en mouvement du corps est le moyen le plus simple et le plus rapide que j’ai trouvée pour me vider la tête. Pendant mes marches un peu impulsives et désorganisées (donc, oui ma méthode c'est de créer du bordel!) je me retrouve à être charmée par telle rue, surprise par cette petite maison coincée entre deux immeubles, apaisée par un parc que je découvre, choquée par la démesure de tel immeuble moderne...


La création du parcours


Une fois rentrée chez moi, je reprends tous les moments les plus forts (agréables ou désagréables) de mes “dérives” et je les agence, en essayant de créer du rythme, de travailler sur les oppositions et les contrastes et avant d’atteindre un résultat final qui me satisfait je l’ai marché et remarché et retravaillé ce foutu parcours! Comme vous pouvez le voir… j’y mets toutes mes jambes et mon cœur! Le but est de vous offrir à votre tour cette impression de dérive, de désorientation et au final de vous permettre à vous aussi de vous vider la tête, de faire battre votre cœur et d'activer vos jambes!


A votre tour!


Voilà, c’est à vous de jouer à présent, perdez-vous, évitez les rues que vous connaissez, prenez donc cette rue devant laquelle vous passez mais dans laquelle vous ne tournez jamais, partez marcher pour marcher, sans but… et puis voyez ce qui se passe. Oui l’aventure peut littéralement se trouver au coin de la rue!


Et si l'idée de tout cela vous épuise d'avance, vous pourrez, je l'espère très bientôt, directement venir à une de mes randos, vous laisser porter par la marche, vous laisser griser par l'expérience du parcours, avoir l'impression de vous perdre tout en sachant que je vous ramènerai à bon port!


Camille



36 vues
  • Facebook
  • Instagram

© Les Randos de Camille 2020 l Mentions Légales